Get Adobe Flash player

Archives

Vous êtes dans la catégorie Conseil municipal

Situation des Roms à Pierrefitte

Conseil municipal
du jeudi 13 octobre 2016

Déclaration du groupe “Communiste, front de gauche et citoyens” et du groupe “Europe-Ecologie-Les verts et Associatifs

Un bidonville vient de se constituer à Pierrefitte, entre l’avenue Elisée Reclus et la voie ferrée,  provoquant la peur et le rejet d’une partie de la population riveraine d’une part, l’inquiétude devant une aussi grande misère, devant des conditions de vie et d’hygiène aussi précaires d’une autre partie de la population.

Chassés régulièrement d’un bidonville pour en construire un autre un peu plus loin, les Roms sont condamnés à l’itinérance et à la précarité. A peine les associations réussissent-elles à intégrer les enfants dans des écoles que les expulsions ruinent les efforts d’intégration des familles.

On constate que les politiques menées à l’égard des bidonvilles construits par les Roms s’acharnent à produire  des comportements qui seraient « par nature » ceux des Roms et qui leur sont reprochés, inversant ainsi les causes et les effets : puisqu’ils ne veulent pas s’intégrer on les chasse ; alors que ce serait plutôt l’inverse  : on les expulse alors ils ne peuvent pas s’intégrer !

Comment ne pas voir dans la situation actuelle le résultat des différentes politiques menées depuis des années qui ont visé à les stigmatiser comme communauté et à ne rien régler de la situation que vivent ces habitants qui, rappelons-le, sont aussi comme nous européens. Cette politique, on le sait, a aussi son discours et son idéologie : de Nicolas Sarkozy à hélas Manuel Valls, la stigmatisation à l’égard d’une communauté produit son racisme. Quand  dans notre pays les difficultés sociales s’accroissent pour bon nombre d’habitants, il est bien commode de  désigner des boucs émissaires, des plus faibles sur qui s’acharner. Ce sont ces discours de responsables politiques qui autorisent la stigmatisation des Roms et le racisme anti-Roms, quand bien même ces responsables politiques disent ne retransmettre que l’exaspération de riverains, qui n’est souvent qu’un prétexte.

Le 13 juin 2014, notre ville a été marquée par le lynchage d’un jeune Rom, laissé pour mort dans un caddie de supermarché. L’affaire n’a pas été éclaircie, mais elle reste une blessure pour notre ville, parce que le racisme anti-Roms a pu ainsi s’exprimer de manière violente, en toute impunité.

Sur le mois de septembre 2016, à Pierrefitte, nous avons recensé 2 agressions de Roms en pleine rue et un cas de harcèlement d’un collégien roumain (et donc supposé rom par ses pairs).

Nous avons donc une responsabilité, peut être encore plus grande, pour combattre le développement du racisme et lutter pour qu’à Pierrefitte et en France tout le monde puisse vivre dignement.

L’Histoire l’a montré : accepter dans notre pays, notre ville, que des êtres humains soient traités de manière inhumaine affaiblit notre humanité et notre humanisme. Le racisme dénonçant une soit disant culture des Roms incompatible avec la nôtre ne protège pas notre humanité, elle l’affaiblit.

Pourtant, il n’est pas possible de demander à des communes comme la nôtre qui connaît déjà de grandes difficultés sociales et financières de résoudre ces questions et d’agir seule pour l’intégration de cette population.

C’est pourquoi nous appelons les élus et les associations à agir sur tout le territoire national pour que l’Etat propose de vraies solutions pour ces habitants en termes de logement et de régularité du séjour, afin de favoriser l’intégration de ces populations.

Nous appelons nos concitoyens à refuser la stigmatisation, la division et le racisme. Nous appelons les élus et les associations pierrefittois à mettre en œuvre les conditions du dialogue pour favoriser un minimum d’intégration des Roms, par une campagne de vaccination et de scolarisation des enfants d’une part et faire en sorte que la cohabitation  pour un temps nécessairement limité dans ces conditions, avec les riverains soit la plus harmonieuse possible.

En savoir plus sur Vos élus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Article du 21 octobre, 2016

Autres articles par